Un corps parfait pour…le barbecue

Voici venu l’été -enfin presque- et les magazines « féminins » font leur une sur les sempiternels régimes, le ventre plat, les bourrelets disgracieux, le fameux deux-pièces qu’il faut absolument porter et qui est absolument adorable si on a 14 ans et qu’on fait du 32 maxi, les crèmes contre la cellulite, les vergetures, la chasse aux poils et aux odeurs, sans oublier les soins pour avoir des pieds parfaits…etc.

Pauvres femmes, pauvres de nous, à en croire les publicitaires et les rédactrices de mode nous sommes affublées de tous les défauts physiques de la Terre et d’ailleurs, et en particulier en été, et il faudrait se préparer comme une athlète de haut niveau avant même de songer à enfiler un maillot de bain. Sans oublier la tendance à l’épilation starlette du X.

Et puis dans cet océan de stupidité, le hastag #ObjectifBikiniFermeTaGueule de Laura Calu, humoriste et comédienne, qui fait le tour du web me fait sourire. Mon regard s’est également attardé sur Causette « Plus féminine du cerveau que du capiton » et ces 30 conseils pour être IMPARFAITE cet été…

Cela doit être jubilatoire un « FermeTaGueule » à toutes ces personnes qui prônent inlassablement les mêmes diktats. Si ça leur chante, qu’ils les appliquent pour eux/elles mais sans les imposer aux autres.

Le meilleur usage de ces magazines qui veulent maintenir les femmes dans une norme illusoire et superficielle et qui conditionne un regard impitoyable sur leur propre corps serait de s’en servir pour faire prendre les barbecues.  Savez-vous que peu de femmes aiment leur corps ?

Nous sommes humaines donc imparfaites. I M P A R F A I T E S.

Et c’est la singularité qui fait notre charme, non ? Alors, un peu de bienveillance. Le seul critère réellement important c’est d’être en bonne santé et si ce n’est pas le cas de profiter des moments où on se sent bien dans sa tête et dans son corps.

Si cela déplaît à certains et certaines, on sait quoi leur répondre n’est-ce-pas ? Allez tous en chœur ! Si, si ça fait du bien, vous verrez…^^

Publicités

Regards croisés

Le jeudi 12 octobre de 18 h à 20 h,  le SIRIC BRIO propose une soirée de regards croisés entre chercheurs, médecins et public sur le thème de « Ce fragment de nous qui reste à l’hôpital », à la Station Ausone, 8 rue de la Vieille Tour à Bordeaux et en direct sur Internet.

Que deviennent les échantillons prélevés sur les patients ?

Une soirée ouverte au public avec exposition-photos, regards de patients, explications d’experts et interventions de comédiens.

Labo d’anatomopathologie du CHU Bordeaux-Haut Levêque, crédit photo : Laure Bousseaud

https://siric-brio.com/ce-fragment-de-nous-qui-reste-a-lhopital/

Vous ne pourrez être présent.e ? Suivez ce lien pour suivre la soirée en direct : https://www.youtube.com/watch?v=vYahOkigSWM

Journée mondiale des animaux

  • la taille des populations des espèces de vertébrés a fondu de moitié en l’espace d’un demi-siècle (source WWF) ;

  • le trafic d’animaux sauvages s’élève à 160 milliards d’euros ;

  • 100 000 animaux domestiques sont abandonnés tous les ans (source SPA) ;

  • la maltraitance envers les animaux est un véritable fléau : souffrance animale dans les élevages et les abattoirs, animaux de cirque, de laboratoire, de spectacle (corridas, combats de chiens, de coqs, dauphins en captivité…)

Des militants de L214 (https://www.l214.com/) qui ont filmé pour dénoncer la violence dans les abattoirs français passent en jugement et seront fixés sur leur sort le 9 octobre.

Est-il encore possible de ne pas se positionner sur la question ?

 

Toc toc toc ?

Y a quelqu’un ? J’ai vu de la lumière, alors je suis entrée…

Regards sLiens revient, avec moins de sl et plus de rl. Et des liens toujours.

Cateryna continue ses explorations sur Second Life et alimentera cette rubrique tandis que Faneton se focalisera davantage vers…d’autres domaines.

Peut-être aurons-nous le plaisir aussi d’accueillir de nouveaux intervenants, occasionnels ou réguliers.

Qui sait ?