De l’âme et de l’amour, la chair triomphe toujours

Personne n’est indifférent aux relations amoureuses sur Second Life, car là où il y a des Hommes, il y a de l’amour.

De la haine aussi, mais de l’amour en fait, car la haine, c’est l’amour. En dépit d’un fragile anonymat et d’un maquillage de pixels, nous sommes confrontés plus que jamais aux big bangs cardiaques et aux tensions sexuelles. Des éclats intérieurs, foisonnants devant l’euphorie des uns et derrière les mensonges convaincus des autres, qui alimentent bon nombre de spéculations et tergiversations. Peut-on aimer sur Second Life ? Certainement. L’assumer, beaucoup moins. Le vivre, c’est un miracle. Car quoique que nous en rêvions, nous sommes soumis aux lois de la chair et de la sélection génétique. Nos partenaires, nous les choisissons avant tout pour la beauté et la robustesse de l’espèce. Le sentiment ? Une invention poétique judéo-chrétienne qui ne tient pas dans le règne animal dans lequel nous sommes durablement prisonniers.

Tendre baiser - T-Bear

Lire la suite