A la conquête de Sansar

Ceux d’entre vous qui connaissent Second Life ne sont sans doute pas sans ignorer l’existence du nouveau projet de Linden Lab, Sansar. Une beta de ce nouveau monde étant disponible au public depuis début août 2017, je vais tenter de vous le présenter, et de vous expliquer comment y accéder.

Pour commencer, je me dois de préciser que Sansar n’est pas Second Life n°2, il n’a pas vocation dans l’immédiat à remplacer Second Life, et est quelque peu différent de ce dernier. Une différence qui saute aux yeux est la conception en soi du monde : non pas des îles liées-ou pas-entre elles comme dans Second Life, mais une succession de mini mondes complètement fermés et indépendants les uns des autres (un peu à la manière d’une skybox dans Second Life) : les expériences.

main

Deuxième élément important, Sansar est actuellement disponible seulement en version beta, et pourra sembler basique, voire néanderthalien à un nouveau visiteur, surtout issu de Second Life, notamment sur l’aspect interactif avec les autres et l’environnement.

Tout commence sur le site web, où il convient de s’inscrire pour créer son compte :

https://sansar.com/

En premier lieu, je vous conseille de télécharger le client dans l’onglet ad’hoc (downloads) du même site, car malheureusement c’est là que les ennuis peuvent commencer.

  • votre connexion internet doit tourner a minima entre 6 et 8 mb si c’est de l’ADSL, ou, mieux être fournie pas la fibre. En deçà, vous risquez d’avoir de grosses difficultés pour accéder aux expériences, voire de ne pas pouvoir y accéder du tout.
  • même en mode clavier (desktop, je ne vous parlerai pas du mode VR dès lors que je n’ai pas encore eu la chance de l’essayer, n’étant pas équipée pour) il faut avoir un ordinateur relativement récent, et puissant. La configuration minimum est décrite sur le site dans le même menu que celui du téléchargement. Sachez qu’en principe si vous arrivez à faire tourner Second Life sans difficultés sur votre ordinateur vous devriez pouvoir accéder à Sansar si votre connexion internet est suffisante. Aucune version n’étant prévue pour Macintosh, seul un software comme Bootcamp (permettant de faire tourner des applications Windows sous mac) vous permettra a priori d’accéder à Sansar.

(A titre d’exemple, j’y accède avec un PC de 4 ans tout rond, sous Windows 10, avec une Nvidia GeForce GTX  670M).

Passée l’étape du téléchargement, il ne vous reste plus qu’à créer votre compte. Vous recevrez par mail un lien à activer pour valider votre compte. Ensuite, ouvrez le client, et à vous le nouveau monde !

TRES IMPORTANT : lors de la création du compte, on vous demandera si vous souhaitez visiter uniquement, créer, ou encore si vous ne savez pas. Dans le doute, répondez « je ne sais pas » ce qui vous donnera également accès au menu de création d’expériences. Actuellement (on ignore si ça durera) vous pouvez créer jusqu’à 3 expériences totalement gratuitement, ensuite il y a des options payantes qui commencent à partir de 10 $ environ pour 5 expériences (dans Sansar, pas de limite de taille appliquée à votre expérience, pas de location de terrain, ou de nombre de primitives limité, mais bien entendu plus une expérience sera fournie et complexe dans sa décoration plus elle sera longue à charger).

Je ne vais pas m’étendre sur le Store de Sansar, présent sur le site web, car actuellement il est peu fourni et intéresse principalement les créateurs d’expériences qui peuvent y acheter des éléments de décoration. Néanmoins, sachez que vous y trouverez déjà quelques articles destinés à la customisation des avatars, pour le moment principalement des lunettes, des bijoux, des chapeaux et des yeux. Si vous le souhaitez vous pourrez enregistrer un moyen de paiement pour faire des emplettes,  via l’onglet « Sandex » sur le site web. J’ai moi-même craqué récemment pour une paire de magnifiques yeux bleus ! Sachez cependant que le cours y est moins favorable que dans Second Life, puisqu’1 $ réel n’y vaut que 100 Sansar $ !

D’entrée, les résidents Sliens seront priés de laisser leur narcissisme au vestiaire, dites adieu à votre superbe avatar Slien désuet :

Le premier endroit que vous aurez à visiter est le menu qui vous permettra de choisir un avatar, à mille lieues de la bombasserie et bogosserie SLienne, que vous pourrez customiser de manière très restreinte ( réglages des traits du visage, accès à une poignée de différentes couleurs de peau, coiffures et tenues…) :

lookks

Ensuite, rendez-vous sur l’Atlas, pour choisir votre première destination :

atlas

Vous aurez accès à des expériences diverses, quelques-une conçues par l’équipe de Linden Lab, la majorité par des utilisateurs de Sansar. Le chemin d’accès au chargement des expériences peut être activé aussi bien directement sur le client que via le site web, qui, pour le moment est le seul à posséder également un moteur de recherche par le nom. C’est là que l’heure de vérité sonne quant à la qualité de votre connexion internet. Des témoignages d’utilisateurs évoquent un temps de chargement de quelques secondes à une bonne 1/2 heure !

COMMANDES :  vous pourrez marcher (avec les flèches du clavier, et tourner avec le clic droit maintenu de la souris dont je reparle ci-dessous), courir (2 clics brefs sur la flèche), mais pas voler, ni vous téléporter d’une expérience à une autre (il faut repasser par l’atlas pour cela). Vous pourrez néanmoins, au sein d’une expérience, faire des petits sauts de puce en appuyant sur shift (fait apparaître le cylindre bleu ci-dessous, votre future destination) et, en même temps, cliquer gauche avec la souris :

Une des commandes les plus importantes est le clic droit de souris « maintenu » (sans enlever son doigt) qui vous permet de visionner votre entourage proche, de tourner fluidement associé aux flèches de direction, et est également essentiel en mode caméra :

la caméra suit par défaut l’avatar. Pour la libérer, appuyer sur F4. la caméra se déplace alors avec les flèches du clavier, monte avec E, descend avec C…tourne avec le clic droit « maintenu »de la souris…pour revenir à l’avatar : F3.

Menus dans la barre d’outil à droite de l’écran :

Un petit aperçu qui, j’espère, vous donnera envie de visiter ce nouveau monde :

Zen Gardens :

zen garden 2

zg6

Runes :

runes

Gardens of Dreams :

Capture2

Witches sandbox :

witches sandbox

Valencia :

valencia

Pour finir, un mot sur l’interactivité au sein des expériences :

  • avec les objets : elle existe. Certains objets sont animés, ou encore dynamiques. Vous pourrez renverser des lampadaires,  jouer au ballon….reposez vous-bien, car en revanche, vous ne pourrez pas vous asseoir.
  • avec les autres avatars. Vous pouvez chatter en direct si vous possédez un micro. A défaut, vous pourrez chatter par écrit en ouvrant la fenêtre de chat (à droite de votre écran, cf menu en photo plus haut). Vous pourrez proposer votre amitié, et dialoguer en privé (instant messages) avec vos seuls amis.

Bonne découverte 🙂 !

caterina

Publicités

4 réflexions sur “A la conquête de Sansar

  1. Merci pour ce tutoriel Cat 🙂
    Le côté « pionnier » pourrait m’intéresser et tant que les fashionistas n’ont pas encore débarqué, avec le business et l’industrie du sexe dans leurs valises, ce sont peut-être les meilleurs moments…

  2. J’aime cette approche de présentation d’un nouveau monde, merci c’est rafraîchissant en effet ! Une présentation ouverte qui invite à la découverte avec les explications utiles à la prise en main.
    Commentaires constructifs et pas de comparaisons inutiles avec SL, en effet, rien à voir, objectif de Sansar totalement différents.
    Bienvenue dans la VR 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s