Chris Marker : « né pour être un avatar »

Il y a parfois de jolies surprises. Même grâce à Flickr. Je découvre ainsi que l’univers de Chris Marker poursuit son petit bonhomme de chemin, même 5 ans après son décès, sur Second Life, grâce à des amis de l’artiste.

Cette sim me fascine depuis que je l’ai découverte. Peut-être cela tient-il à ce goût pour les chats et son Guillaume, au culte du secret de l’artiste inventé par les journalistes ou pas, ce dosage de gravité et de dérision…

chris-marker-fenetre

http://maps.secondlife.com/secondlife/Ouvroir/190/67/40/

Et sans aucun doute l’idée de laisser une trace, même infime, dans un jeu virtuel où la plupart des individus ne font qu’exposer leur ça, avec un égo à la surmoi sans être un soupçon de moi. Et la fidélité de ses amis, qui ont fait de cet endroit un musée.

Lire la suite