Transylvania : les vampires sont parmi nous !

Hello chers lecteurs,

Autour d’Halloween, je me devais de consacrer un reportage sur un sujet de circonstance. Au sein de notre métaverse préféré, j’ai souvent pu admirer le degré d’implication de communautés de résidents dans le développement et la documentation autour de thèmes et d’univers qui leur sont chers :

Ainsi,  Transylvania, une très ancienne communauté de vampires et loups-garous sur Second Life,  qui a soufflé ses 12 bougies le 13 août dernier ! Contrairement à bien d’autres communautés « vampiriques » sur Second Life, Transylvania n’est pas axée sur le jeu de rôle, il est strictement interdit de s’y bagarrer, et personne ne vous y mordra. Transylvania abrite donc ses résidents vampires et loups-garous dans une atmosphère paisible et étonnamment chaleureuse, avec ses quelques boutiques, une petit guinguette très rockn’roll au bord de l’eau où se déroulent parfois des concerts live , et une zone festive (The Wall, comme à Berlin !) dédiée à la danse et à la musique, centre névralgique de la sim .

snapshot_003

slurl : http://maps.secondlife.com/secondlife/Transylvania/100/132/30

Mais ce qui a particulièrement attiré mon attention à Transylvania est son musée du vampire, ayant toujours « bouffé du vampire »(de Dracula à la famille Cullen !) au fil de mes lectures. Ne vous laissez pas intimider par son aspect lugubre :

snapshot_011

A l’intérieur, on y trouve des expositions temporaires, mais surtout une salle dédiée aux vampires les plus célèbres, avec illustrations et notes à l’appui, et une autre plus grande qui regorge de documentation :

snapshot_004

La définition du vampire actuel, selon le musée, serait celle d’une personne dont le besoin en énergie est bien supérieur à celui de l’humain lambda, l’obligeant pour assurer sa survie à aller pomper de l’énergie auprès de son « prochain », et cela par divers vecteurs.

On découvre à travers ces notes différentes sortes de vampires : les buveurs de sang, bien entendu, mais également les vampires psy, les vampires sexuels (!)…on y apprend quelques « trucs » pour reconnaître les vampires…Les origines des vampires ou les vampires à travers l’Europe et les âges n’auront également plus de secrets pour vous après une visite au musée.

Elément qui a son importance : les vampires « modernes » sont bien vivants, donc nous allons pouvoir oublier l’expédition punitive au cimetière du coin et ranger notre collection de pieux au placard. Egalement, les vampires, même si certains mordent, ne tuent pas. Et enfin, ouf, ça rassure :  l’on nait vampire (ou pas) mais on ne le devient pas !

Après cette édifiante visite, j’ai cru pouvoir reconnaître certains spécimens de vampires psy bouffeurs d’énergie dans mon entourage : voisins, collègues de bureau, clients…humm, seul souci, le musée du vampire ne précise dans AUCUN de ces articles si les gousses d’ail que je vais tout de même planter dans mon jardin au cas où (c’est la saison !) seraient efficaces contre les envies de grignotage de tout ce petit monde.

Blague à part, et après la visite d’un émouvant cimetière contenant des mausolées à des membres de la communauté transylvaine disparus dans la « vraie vie », Transylvania, où la lune ne se couche jamais, réserve encore d’agréables surprises, sur le chemin qui mène à son bucolique quartier résidentiel, Hercynia :

snapshot_007

snapshot_009

Personnellement, j’apprécie toujours au fil de mes promenades de déambuler dans de jolis et poétiques endroits, et de savourer les décors saisonniers :

snapshot_010

Une petite dernière photo de Transylvania pour la route, lugubre à souhait !

snapshot_013

Bonne visite, et attention à vous, ne vous faites pas vampiriser 🙂 !

 

caterina

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s