SL13B : l’aventure partagée

Second Life fête son 13ème anniversaire et cette année le thème est : « The Shared Aventure » autrement dit « l’Aventure Partagée ».

Une des premières « aventures » commence sans doute par la customisation de son avatar, et j’ai choisi de suivre la petite Ruth de nos débuts.

En réalité, il n’y a pas une seule aventure, on peut y vivre plusieurs vies comme les chats, avec un même avatar ou une ribambelle de alts, et selon les cas des faces plus ou moins assumées, plus ou moins cachées, plus ou moins exposées…

Allez, je vous embarque sur mon vaisseau à la découverte d’une facette de cette planète étrange nommée Second Life…

sl13b vaisseau

http://maps.secondlife.com/secondlife/SL13B%20Spellbound/104/24/22

Premier obstacle pour certains, contrairement à d’autres jeux, Second Life ne propose aucune quête, aucun challenge à accomplir, aucun défi à relever. J’ai débarqué en 2010 et déjà on annonçait la fin des mentors, ces personnes chargées d’accueillir les nouveaux résidents appelés newbies ou noobs.

Sl13b new borns

@ Incredible Roadway

Revenons vers notre petite Ruth, avatar de base, et ses questions existentielles. Elle a un look improbable, avec ses cheveux raides genre balai-brosse, sa petite robe rose à pois blancs mais en fait elle s’en fiche car elle ne s’en rend pas compte. C’est en se confrontant aux autres avatars qu’elle va réaliser qu’on la trouve moche et on va lui donner des adresses de freebies (cela s’appelle des LM et ce sont des boutiques où les produits sont gratuits).

sl13b shopping

L’inventaire se remplit peu à peu et les tenues ne sont pas toujours du meilleur goût. Difficile de trouver autre chose que des bouts de tissu, des mini-robes, des mini-jupes, tout est mini tant qu’on n’a pas de lindens à dépenser.

Ma petite Ruth ne demande rien mais on lui offre gentiment des shapes, des skins et quelques vêtements. Ses connaissances sont américaines, canadiennes, colombiennes et égyptiennes. Elle ne fréquente pas les aires d’accueil francophones car elle ne s’est pas sentie dans son élément. Les seules fois où elle s’est rendue dans ces endroits, elle a été abordée par des étrangers intéressés par la culture française.

Elle passe deux ou trois mois à explorer. Elle s’est dit que cet univers pourrait être un moyen formidable d’aller à la rencontre de personnes du monde entier et de mieux connaître leurs us et coutumes…

Cela restera du conditionnel car les relations s’orientent vers un jeu de séduction qui ne l’intéresse pas vraiment. Le marketing continue à exploiter ce créneau, présentant second life aussi comme un site de rencontres et plus si affinités.

Sl13b new born2

The incredible avatar customization adventure

Il faut apprendre à ouvrir ses fichues boîtes, à retrouver ses cheveux perdus dans l’inventaire ou sur le sol ^^, à apprivoiser cet univers pour mieux s’y déplacer et maîtriser ses codes. Maintenant, les nouveaux arrivants doivent s’habituer aux meshes (et certains anciens aussi).

Sl13b_009

Notre petite Ruth a grandi rapidement, elle a rencontré d’autres francophones et à son tour, elle vient en aide à d’autres résidents, elle a créé son propre univers et elle choisit avec soin ses tenues et accessoires.

En matière d’avatars féminins on est plus souvent dans la caricature que dans l’élégance,  mais il y a aussi l’équivalent chez les avatars masculins, dans une moindre mesure cependant. L’une des principales préoccupations des avatars masculins est de trouver un pénis car il n’est pas livré avec l’ensemble et il s’agit d’un attachement.

La plupart des personnes adopte un look d’avatar humain, féminin souvent, mais il y a beaucoup d’autres possibilités : animal, robot, vampire, furry, objet du quotidien, personnages issus de la littérature fantastique ou de science-fiction…

Sl13b_015

Dans cet univers, les résidents ont un penchant certain pour le surréalisme d’une part et pour reproduire la réalité d’autre part.

On peut partager sa vie slienne avec  un partenaire, officiel ou pas, se marier, avoir ou adopter un bb virtuel, posséder une maison et un terrain, exercer une profession…etc On adhère à des groupes de personnes aux intérêts communs, pour recevoir des cadeaux ou pour se tenir informés des différents events. On adopte aussi un langage contenant des termes spécifiques comme event, noob, lm, tp…..Dans certains endroits, une tenue et un langage corrects sont exigés, dans d’autres les avatars se baladent nus et/ou tenus en laisse.

Au début, cela peut paraître bizarre de prendre un partenaire virtuel mais en fait c’est très sympathique si on garde cet esprit de « partage » ou d’aventures partagées combiné disons à une certaine légèreté.

Mais continuons la visite de SL13B. Toujours agréable de croiser des sculptures de Mistero Hifeng parmi les sempiternelles images des starlettes sliennes, d’un ennui et d’un conformisme…mortel.

sl13b mistero hifeng

http://maps.secondlife.com/secondlife/SL13B%20Electrify/98/100/21

Dans un tout autre genre, on trouve aussi Prehistorica, The Dawn Kingdows, qui nous propose un avatar de velociraptor.

sl13b prehistorica

http://maps.secondlife.com/secondlife/SL13B%20Spellbound/104/24/22

Vous trouverez plus d’infos sur le lien suivant, notamment pour les events, gifts et la hunt :

http://www.slcommunitycelebration.info/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s