Le « NON » de Rosa Parks et de Claudette Colvin

Nous sommes le 1er décembre 1955, soit il y a 60 ans. Alabama, Etat du Sud des Etats-Unis. Dans un bus, le chauffeur demande à Rosa Parks, 42 ans, de laisser sa place à un homme blanc.

Rosa Louise McCauley est la fille d’un charpentier et d’une institutrice. Son école, réservée aux enfants noirs, sera brûlée par deux fois par le sinistre Ku Klux Klan qui fait régner un climat de terreur. Les lois locales Jim Crow imposent une stricte ségrégation entre Blancs et Noirs.

Rosa, qui a épousé Raymond Parks en 1932, est fatiguée moralement de l’oppression qu’elle subit quotidiennement ainsi que tous les Noirs des Etats du Sud des Etats-Unis. Cet après-midi là, elle dira « NON ».

Claudette Colvin et Rosa Parks

Claudette Colvin et Rosa Parks

Nous sommes le 2 mars 1955. Claudette Colvin, 15 ans, est expulsée du même bus sans ménagement et giflée par deux officiers de police. Ce jour-là, elle avait ignoré l’ordre de céder sa place à une femme blanche.

Mais l’histoire ne retiendra pas son nom. Pourquoi ? Les sources divergent :  la jeune fille était  enceinte et pour sa communauté pieuse c’était une faute, elle était plus noire de peau et issue d’un milieu plus défavorisé que celui de Rosa, elle était considérée comme « trop rebelle »…pour être « choisie » pour représenter les droits de la communauté noire.

Le jour du procès de Rosa Parks, le 5 décembre, débute un mouvement de boycott des bus de Montgomery, capitale de l’Etat de l’Alabama, par la communauté noire, avec à sa tête un pasteur de 26 ans, Martin Luther King, pour réclamer la justice sociale.

 

 

 

Publicités

9 réflexions sur “Le « NON » de Rosa Parks et de Claudette Colvin

  1. En fait, c’est plutôt le Non de Claudette Colvin, de Mary Lou Smith et de Rosa Parks (dans cet ordre-là).

    Claudette Colvin, une jeune adolescente noire de 15 ans, de Montgomery, a refusé de céder à la ségrégation dans un bus de Montgomery et a été arrêtée pour cela. Ça s’est passé le 2 mars 1955.

    Mary Louise Smith (Mary Lou Smith), une jeune femme noire, est âgée de 18 ans, elle refuse de céder à la ségrégation dans un bus de Montgomery est arrêtée. Ça s’est passé le 21 octobre 1955.

    Rosa Parks, une dame afro-américaine, dit à son tour non à la ségrégation dans un bus de Montgomery en refusant de laisser sa place à une femme blanche. Elle est arrêtée. Ça s’est passé le 1er décembre 1955.

    Et si l’on veut regarder plus tôt, on découvre que Ida B. Wells a refusé de s’asseoir dans les places réserés aux Noirs dans un train. Quand le conducteur a voulu la déloger, elle l’a mordu à la main. Elle a été arrêtée le 4 mai 1884 à Memphis dans le Tennessee.

    https://jsuisjreste.wordpress.com/2017/06/14/les-dates-cle-de-lhistoire-des-noirs-aux-etats-unis/

    https://jsuisjreste.wordpress.com/2017/06/09/martin-luther-king-jr-ami-artsi-%D7%A2%D7%9E%D7%99-%D7%90%D7%A8%D7%A6%D7%99/

  2. Je voulais aussi rebondir sur le slogan du blog « Le Rêve est une Seconde Vie »… C’est marrant parce que depuis mon enfance, j’ai toujours imaginé que c’était la vie qui n’était qu’un rêve et que nos rêves sont notre vraie vie… 😉

    • Merci pour vos commentaires.
      « Le Rêve est une Seconde Vie » est une citation tirée du récit « Aurélia » de Gérard de Nerval.
      Mon regard est différent du votre : en observant le monde dans lequel nous vivons et la cruauté dont l’être humain est capable, envers sa propre espèce, les animaux et en règle générale tout ce qui l’entoure, je trouve que la vie se rapproche davantage d’un cauchemar.
      Et ce sont les rêves, l’espoir, les illusions, une sorte de folie ou l’amour, peu importe comment on le nomme, qui nous permettent d’avancer malgré tout et de supporter notre court passage sur cette terre.

      • Bonjour Faneton, merci pour votre réponse.

        L’Être humain est capable du meilleur comme du pire même s’il a, hélas, beaucoup démontré qu’il excellait dans le pire. Je suis bien d’accord avec vous.

        Oui, ce serait plus un cauchemar, mais un cauchemar n’est-il pas un (mauvais) rêve, déjà, au départ ?

        Je pense que si l’humanité a une mission à remplir sur Terre, c’est de devenir meilleure, de comprendre le monde qui l’entoure et de le respecter… Bon, l’humanité n’en prends pas souvent le chemin, je le reconnais, bien loin s’en faut (encore hélas !), mais c’est, je pense, tout le sens de la vie : devenir meilleur, savoir comment avancer ensemble,… Un jour, j’en suis certain, nous y parviendrons.

      • Ah bin je l’avais déjà écrit, en fait… Ce serait bien de la mentionner. Ce serait lui rendre justice.

        Rosa Parks est donc la 3è femme noire à avoir bravé cet arrêté raciste appliqué à Montgomery.

        On peut aussi rappeler Ida B. Wells, que j’ai évoquée plus haut. L’Histoire cache trop souvent qu’à l’origine de ses grands moment, il y a des femmes.

        Lutter contre cette autre forme de discrimination serait aussi justice.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s