Pas happy birthd’ELLE : bienvenue au royaume des PPP

Le magazine ELLE fêtera ses 70 ans le 21 novembre. Jusqu’au 6 octobre, il y a une exposition « Happy Birthd’ ELLE » sur les Champs Elysées à Paris : 80 couvertures censées avoir marqué leur époque et les esprits…

Lors d’un journal télévisé, un journaliste a qualifié le magazine de « féministe ». Je vais faire ma mauvaise tête, les journalistes feraient mieux de vérifier le sens des mots et de faire vraiment leur boulot. Non, je ne suis pas ELLE et je ne suis pas la seule.

sois belle consomme et tais-toi

Nous sommes plurielles et nous ne nous reconnaissons pas dans le royaume des PPP : Publicité, Photoshop et Pétasses.

ELLE : « un magazine de mode créé par les femmes pour les femmes ».

Elle regime

Slogan pompeux voire téméraire.

Sauf que…Déjà les couvertures de ces magazines dits féminins ne se différencient pas de celles de certains magazines masculins. On nous positionne d’emblée dans une posture de voyeurisme.

On propose donc, aux femmes comme aux hommes, de « mater » des corps féminins.

Illustration de Yang Liu

Illustration de Yang Liu

Le ton est donné.

Bienvenue au royaume des dieux Publicité, Photoshop et Pétasses : autrement dit des PPP.

On peut remplacer le mot « Pétasses » par « Poules » comme le magazine Marie-Claire avait osé le faire à l’occasion de la journée des femmes (sic)…

plusjmslapoule

Fallait oser, MC l’a fait…Zéro pointé pour cette com censée vouloir combattre la misogynie ambiante.

Alors si comme moi, vous n’en avez rien à cirer des derniers potins concernant la vie privée des people, du Q d’Emmanuelle Béart ou des seins de Sophie Marceau et des autres, que vous ne faîtes pas de régime, que vous n’êtes pas prête à tout pour trouver et/ou garder un mec, que les crèmes beauté voire antirides  avec des mannequins de 14 ans formatées ne vous convainquent pas, que vous pensez que les fameuses publicités qui couvrent les 3/4 du magazine ne représentent personne et encore moins une « vraie » femme, que le fait de regarder des vêtements hors de prix dans des boutiques où vous n’irez jamais ne vous réjouit pas, que la psychologie de bazar vous laisse de marbre…ben, dépensez votre argent plus utilement.

Elle et mb nue

Où sont les articles de fond ?

Les réflexions sur des sujets d’actualité ? Les enquêtes d’investigation ? Vous savez le genre d’articles qui informe, qui permet de faire avancer sa réflexion, qui favorise le débat, l’ouverture d’esprit…

Et où sont les journalistes ? En fait, le job consiste à promouvoir des marques, on gagne sa vie comme ça et en plus on reçoit des cadeaux plus ou moins conséquents quand on vante les mérites des marques citées. Donc pour l’esprit « journaliste » on oublie aussi.

Alors bien sûr j’aime connaître les dernières tendance mode. Mais je choisis mes vêtements au coup de cœur et par rapport à ma morphologie. Je n’ai pas 14 ans, et dans ma vie je fais autre chose que de me pâmer devant des chaussures en poussant des cris hystériques et je n’aime pas que l’on me force à me positionner comme voyeuse.

Une image de « pétasse » futile et arrogante

Malheureusement, ces magazines dits féminins continuent à nous prendre pour des débiles et renvoient une image de la femme en tant que « pétasse » futile et arrogante. Le « hot » côtoie le cul-cul la praline.

womanpower21

Alors la pétasse c’est quoi ? C’est l’image préférée des médias, une femme jeune, forcément jolie et mince mais toujours au régime, qui allie boulot, enfants, shopping et qui court partout en talons aiguilles, multitâche, arrogante, qui adoooore le sexe mais espérant toujours une contrepartie, super exhibo, qui vote comme son homme, petite ménagère futée mais pas trop qui aime lire… les recettes de cuisine ^^et son horoscope mais qui a dévoré 50 Nuances machin et surtout qui consomme à tort et à travers. Elle assure quoi tout en restant « sexy » quoique un brin vulgaire et c’est encore mieux la bouche légèrement entrouverte. Ben voyons…

Si tu n’es pas ELLE, c’est que tu souffres « d’immaturité psychoaffective » (si, si ^^)

Elle et la pipe

Le pire est atteint avec les conseils sexo du style « la pipe, ciment du couple », gâteries toujours calculées pour obtenir quelque chose bien sûr -les femmes étant forcément vénales – assortis d’affligeants commentaires et pour finir une sexologue qui qualifie celles qui ne rentrent pas dans la norme éditoriale comme souffrant  « d’immaturité psychoaffective ». Fallait oser, ELLE l’a fait…

La sexualité est beaucoup plus subtile et nuancée et englobe toute une palette tout comme l’amour est un échange, un dialogue et un don de soi. Hors de leur portée apparemment.

On reste dans une sexualité d’adolescent où l’autre est perçu comme un objet et non comme un sujet.

Elle oreilles de mickey

Tout est faux. Les photos sont retouchées, les articles sont complaisants. On s’octroie même des prix. Ce petit royaume s’auto-congratule et ne connaît visiblement rien au monde réel ou préfère l’ignorer totalement.

La femme française n’existe pas dans les magazines.

La femme française mesure en moyenne 1 m 63 et pèse 62 kgs. Mais elle n’existe pas dans leur monde.

Mes amies et moi nous situons dans une fourchette allant de 1 m 55 à 1 m 78 et de 42 à 88 kgs. L’une est obligée de s’habiller en taille 16 ans, une autre ne trouve des vêtements grande taille qui lui plaisent qu’à un coût élevé. L’une comme l’autre ne sont pas « conformes » physiquement et en souffrent dans leur vie quotidienne. Des amies même minces se trouvent toujours « trop grosses », ou « trop ceci » ou « pas assez cela ». Poids des médias qui donne une image déformée de soi. Entre amies, on se stimule, on a un regard bienveillant, affectueux même mais parfois le langage dérape quand il s’agit d’autres femmes car on nous apprend très tôt à avoir un regard impitoyable sur nous-mêmes et sur les personnes de notre sexe. Il faut en avoir conscience et lutter contre cela.

Ce n’est pas la personne qui doit s’adapter au vêtement mais le vêtement qui doit s’adapter à chaque morphologie.

Des jeunes filles en fleurs « aguicheuses »

Quant à l’argument « on vend du rêve », il sonne creux. On met en scène des gamines à la moue boudeuse (en fait qui font la tronche) dont le but unique dans la vie serait d’avoir une belle apparence, prêtes à tout pour rester jeune, mince, sexy en toutes circonstances, un désir égocentrique et narcissique, une illusion qui se résume à consommer de plus en plus et à s’exposer dans un univers lesbien fantasmé ou au contraire en exacerbant les rivalités féminines, avec toujours en toile de fond un regard masculin.

Les postures sont soit hautaines soit dispos pour le mâle, certains emploient même le terme de « jeunes filles en fleurs aguicheuses »….on pourrait trouver cela ridicule si cela ne faisait pas froid dans le dos. On instrumentalise des jeunes filles et on leur fait porter le poids, la responsabilité de cette image résolument sexuelle qu’elles ne mesurent pas toujours.

mannequins

C’est un monde vide de sens où les visages sont aussi lisses que les cheveux…Des clones somme toute. Avec toutes les pressions qu’on imagine. Qui plus est une course contre le temps où personne ne peut sortir vainqueur. Et que dire des dégâts dans la vraie vie, des cours de récréation au monde du travail.

Et l’image des hommes dans tout ça ?

On a tout un catalogue de « défauts féminins » qu’on nous balance dans tous les médias quotidiennement mais qu’en est-il des hommes ? Ils restent miraculeusement épargnés ou tout au moins on pourrait le croire, leurs poignées d’amour se transformant en sexy, le gros ventre en « confortable », les cheveux poivre et sel en « so glam » et plus c’est vieux (mais friqués) mieux c’est…Chacun veut épouser son mannequin ou s’afficher avec des compagnes de l’âge de leurs filles pour rester dans le contrôle et le narcissisme.  Quant aux autres, les gentils, les tendres…ben des loosers, dont on ne parle même pas !

On leur dit qu’une fille (fille et non pas  femme) doit être comme-ci et comme-ça, faire ceci et cela pour leur plaire ou de passer à une autre.

De plus, si le nu féminin est surexploité, le nu masculin est encore mal perçu ou associé aux magazines homosexuels.

Un homme nu c'est

Un homme nu c’est « effrayant », une femme nue c’est « sexy » ! (Illustration de Yang Liu)

Pas Happy Birthd’ELLE !

Alors non, mes amies et moi nous ne fêterons pas les 70 ans de ELLE.

Nous gardons encore l’espoir malgré tout de trouver un jour un magazine qui nous ressemble un peu. Juste un peu…Nous sommes plurielles et nous laissons les bad boys tout comme les apprenties lolitas aux fantasmes des publicitaires, des scénaristes et des créateurs.

Je pense qu’une des solutions consisterait en fait à le créer nous -mêmes, ce magazine.^^

Ce serait choquant n’est-ce-pas un magazine fait par des femmes et des hommes qui testeraient et commenteraient honnêtement les produits, qui dénicheraient des vêtements à des prix raisonnables présentés par des modèles féminins et masculins de différentes morphologies,  des photographes qui n’utiliseraient pas Photoshop et ne seraient pas avides de créer le buzz,  des mannequins de 40 ans et + présentant des crèmes antirides, des journalistes traitant avec compétence et sérieux des différents sujets d’actualité, de littérature ou de progrès scientifiques.  En fait, ce genre de magazines n’existe pas et malheureusement on n’en verra pas le jour.

Publicités

2 réflexions sur “Pas happy birthd’ELLE : bienvenue au royaume des PPP

    • C’est plus soft. 🙂
      Je n’affectionne pas particulièrement le mot « pétasse » même si dans mon esprit il désigne l’image biaisée véhiculée par de nombreux médias et non pas une personne.
      Cependant, faut savoir appeler un chat…un chat ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s