Hello Dolly !

Emma Mount est anglaise et elle utilise la peinture à l’huile pour réaliser des portraits de poupées avec de grands yeux dans le style blythe. C’est coloré,  girly et moins effrayant que les personnages à la Tim Burton malgré leur regard un peu triste.

C’est aussi moins poétique que les peintures de Margaret Keane, peut-être à cause de la touche pin-up un brin manga.

Un mélange en somme de fascination/ répulsion pour une exposition « Hello Dolly » où les toiles sont bien mises en valeur à Tart Gallery.

Hello doll12

http://maps.secondlife.com/secondlife/Terre%20Des%20Mortes/176/111/23

« Hi, my name is Emma, i live in England and I am a painter. I love to paint girls ‘n’ ghouls, blythe ‘n’ burlesque.
My influences are many including paintings, pin-ups, magic, funfairs, side-show banner art, blythe, japanese kawaii, kitsch, mexicana, halloween, hula, skulls, flamingos, sailor jerry tattoos, burlesque, the 50s, the 80s, make-up, music, new orleans, haunted houses, leopard print, palm trees, carnivals, circus, cemeteries, fairytales…phew!! and i love spending time with my husband n boy n girl 😀 »

Hello Dolly1

Sortons pour l’occasion notre avatar doll et parcourons la galerie sous le regard bienveillant ou effrayant ^^ des poupées.

Hello Dolly3

Invitons un vieil ami à faire partie du voyage…

Hello doll11

Les poupées Blythe se reconnaissent par leur grosse tête, leurs yeux manga et leur expression un peu triste. Elles arborent souvent une frange lourde, parfois teintée de différentes couleurs et elles portent des tenues  vintage. Elles sont considérées comme des poupées pour adultes.

Les premières datent de 1972, du fabricant américain Kenner, mais elles n’ont pas connu de succès à l’époque : leur grosse tête et leurs grands yeux effrayaient les enfants…Presque 30 ans plus tard, un engouement a eu lieu lorsqu’une productrice de télévision à NY, a reçu en cadeau une vieille poupée Blythe et a commencé à collectionner les originaux Kenner trouvés sur eBay.

Hello dolly10

Une société japonaise a produit de nouvelles versions de Blythe et leur popularité a encore grimpé, et pas seulement au Japon, mais aussi au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Espagne et en Allemagne.

Les poupées Blythe ont même été présentées dans des campagnes publicitaires pour Sony et le styliste de mode Alexander Mac Queen.

De nos jours, c’est un véritable business, qui regroupe les amateurs dans des conventions. C’est un hobby qui peut s’avérer coûteux, certaines poupées se vendant jusqu’à mille dollars sans compter les vêtements.  Les poupées sont photographiées quotidiennement et doivent changer de tenues chaque jour.

Hello dolly ensemble

Serez-vous indifférent, séduit ou un brin effrayé par tous ces regards ?

Bonne visite !

Merci à Anjel pour sa participation en oiseau et en vieux monsieur.^^bisous lèvre

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s