Second ou Deuxième ?

Le groupe Des lys des mots organise une soirée lecture-débat le mardi 20 janvier à 21 h 30 à l’espace Nature et Détente de la Planète Slam.

La soirée s’articulera autour du récit « Second ou Deuxième ? » de notre invité Tristan Dehaie.

Chaque participant pourra échanger sur sa vision de Second Life.

Préparation de la soirée, Fanette et Tristan

Préparation de la soirée, Fanette et Tristan

 

[…] « Alors, je décide d’installer SL. Entendez par là Second Life, ou seconde vie (en français de France), que l’on pourrait aussi appeler : « créer son double » ; « choisir un avatar » ; « se refaire une beauté » ; « leçons de dissimulation » ; « comment fantasmer à peu de frais » ; et tant d’autres. Car en fait, c’est un curieux mixte de tout cela. Vous pourrez, sur les « sim » (entendez pays, ou continent, ou lieu), faire tout ce que vous voulez. Et, lorsque je dis tout, c’est vraiment tout. Être un homme si vous êtes une femme, ou vice versa, voire un panachage des deux, voire un animal, voire un mélange de tout cela. Vous pouvez vous grandir, vous réduire, devenir brun, blond, roux… Bâtir, construire, terra former, imaginer un univers, votre univers. Le laisser, le donner, en faire un autre, puis un troisième. Créer des objets, des habits, des machines, un sous-marin, un porte avions, une navette spatiale, un lieu d’expérimentations (et quelles), un lieu de plaisirs, un lieu de paix, un autre de recueillement.
Seule votre imagination est aux commandes. Seule votre imagination peut-être un frein à ce que vous désirez être, faire ou déployer. C’est cet outil qu’il vous faudra développer en premier, afin d’arriver à ce que vous souhaitez, si par hasard, créer fait partie de vos envies. Cependant, si votre recherche est autre… il vous faudra quand même faire fonctionner votre imagination.
[…] N’imaginez pas non plus, comme j’ai eu la naïveté de le faire, que tout ceci ne vous coûtera rien. Bien que ce « jeu » soit annoncé comme gratuit, ce n’est pas tout à fait le cas. Certes, l’inscription ainsi que l’interface pour y accéder sont gratuites. Certes, après quelques recherches (qui vous prendront du temps, quand même), vous trouverez quelques peaux et quelques vêtements gratuits. Mais sous l’ancienne technologie. Car, là aussi la technologie avance. Les premières réalisations sont devenues obsolètes. Et les nouvelles, du coup, sont payantes. Voilà, le piège est refermé, vous êtes dedans. Bientôt vous donnerez votre numéro de carte bleue. Si, vous verrez !
Mais, ce qui va vous coûter le plus, c’est le temps. Insomniaques, bienvenue ! SL est fait pour vous. Bon, à mes débuts, inscription faite, j’ai commencé par me balader et découvrir. Ah il est préférable d’être un peu curieux aussi. Et donc j’ai marché. Marché, marché et marché, encore, encore et encore. Fatiguant ! Même si ce n’est que votre avatar qui marche… il faut le suivre à l’écran, le manipuler, regarder tout autour, essayer de comprendre, fatiguant donc. Mais beau aussi, pour le coup. Venez confronter votre regard aux réalisations d’autres, vous pourrez découvrir des merveilles, des lieux fabuleux, des réalisations extraordinaires ! Vous n’imaginez même pas à quel point. Et avec un minimum de compréhension « informatique », vous réaliserez vite pourquoi tout ceci est vraiment ahurissant.
[…] Au bout d’un moment, l’intérêt s’émousse, de plus on commence à repérer les différences subtiles entre les créations, surtout dans les vêtements d’ailleurs. Et se balader dans un dédale certes époustouflant, vous laisse finalement solitaire. Oh je voyais bien des points verts, de-ci, de-là, sur la mini carte, je croisais bien quelques autres avatars aux détours d’une sim ou d’une autre, mais la frilosité est là. Les vieux instincts grégaires réapparaissent. Quels sont ces drôles de personnages, aux allures, parfois frivoles, parfois inquiétantes, qui se dressent soudain sur mon chemin ? Courage, fuyons. Aussi ai-je fui. Ne venant que sporadiquement voir si des fois, cet autre monde aurait changé.
Comme dans la vie, cela va être à vous de faire le premier pas. N’attendez pas qu’un personnage quelconque vienne vous parler ! Pour le pratiquer aujourd’hui, ils ont bien d’autres choses à faire et d’autre(s) chat(s) à s’occuper. Oui, ce monde implique du temps, alors s’intéresser aux newbies[1], c’est quasiment impossible ! N’y voyez aucune mauvaise volonté de leur part. Ils n’en ont vraiment pas à perdre, c’est tout ! Je vous l’ai dit, SL est goulûment chronophage et c’est à vous de faire le premier pas. »
[1] Newbie : une nouvelle personne dans un jeu, un concept, ou un forum.

Lors de notre rencontre, nous avons échangé sur la frustration ressentie par Tristan sur le fait que certaines personnes cherchent à se protéger. Ainsi, de nombreux profils affichent  Sl is Sl et Rl is Rl, autrement dit pas de mélange entre le personnage incarné sur la plateforme virtuelle et  la personne qui tire les ficelles.

[…] « Oui, leur masque. Certains en ont plusieurs. Comme un oignon, ses couches. Je peux comprendre. Se protéger, de tout, de rien, est devenu monnaie courante dans notre société, alors vous imaginez bien que dans SL, c’est du pareil au même. Je peux même entendre que pour certains ce soit la dichotomie parfaite entre SL et RL. Qu’aucun pont ne soit créé, ni la moindre passerelle, pas un fil. Du coup pas de « voice », pas la moindre référence, pas le plus petit lien… et c’est dit, expliqué voire notifié. Circulez, y a rien à entrevoir, rien à savoir.
Mais bonjour la frustration ! « 
Extraits de « Second ou Deuxième  ? » de Tristan Dehaie

La soirée se fera surtout en voice. Vous pouvez juste venir écouter et pour participer un micro-casque et quelques réglages sont nécessaires. Si vous avez besoin d’aide, merci de nous rejoindre 15 minutes avant le début de la soirée qui débutera à 21 h 30 par la lecture de la nouvelle de Tristan et qui se poursuivra par un débat.

Nous remercions Mysterio Kaufmat de nous accueillir sur sa sim.

http://maps.secondlife.com/secondlife/Aldo/195/94/60

 

 

 

 

 

Publicités

2 réflexions sur “Second ou Deuxième ?

  1. Je trouve plutôt bien qu’il y ait une dichotomie entre la vie sur Second Life et la vie réelle. L’espace virtuel permet de se créer une autre vie. N’est-il pas légitime de ne pas vouloir traîner les oripeaux de la vie réelle ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s