Les Ailes de Légende

A l’occasion d’un échange avec Madcine, il m’a suggéré de rencontrer Erick Gregan qui builde des avions sur second life depuis 7 ans.

J’ai donc fait la connaissance d’un passionné d’aviation qui peut parler de sa passion pendant des heures. Je ne peux vous  livrer qu’un condensé de l’entretien en voice que nous avons eu et qui je l’espère intéressera autant les néophytes comme moi que les amateurs éclairés.

Erick devant une commande d'avion russe

Erick devant une commande d’avion russe

 

http://maps.secondlife.com/secondlife/Tease/145/231/3501

Comment te situes-tu par rapport à ce metavers ?

Passionné d’aviation, j’ai commencé à acheter des avions sur second life mais je pensais qu’on pouvait mieux faire. J’ai alors buildé mes deux premiers avions, un Piper Cub et un Robin DR400 en 2007. Une amie proche m’a conseillé de les vendre. J’en ai vendu très peu, 1 avion par mois.

Piper Cub, le seul rangé dans un hangar ^^

Piper Cub, le seul rangé dans un hangar ^^

Puis j’ai reproduit le Falcon 2000 (un jet privé plus élaboré) et  cela a fait un carton sur le Marketplace.

Le Falcon

Le Falcon

Aujourd’hui, j’en ai une petite trentaine, je ne fais plus que des avions en mesh, on peut affiner les détails, c’est plus proche de la réalité que des prims.

Enfant, la première maquette que j’ai construite était un Dewoitine 520 que j’ai reproduit sur sl.

Erick me montre son coup de cœur, sa première maquette le Dewoitine 520

Erick me montre son coup de cœur, sa première maquette le Dewoitine 520

Quel est le profil de tes clients ?

En majorité des anglophones, beaucoup d’américains et d’anglais et finalement peu de francophones.

Tu as les collectionneurs, ceux qui adorent les répliques d’avions pour leur esthétique et d’autres pour leur réalisme. Il y a aussi le client occasionnel qui fonctionne au coup de foudre, celui qui fait du « rp airlines » et qui monte sa compagnie d’avions gratuite ou payante. Enfin, tu as le client qui aime le jet privé pour son côté « image de marque » et qui veut l’utiliser pour séduire.

J’essaie de combiner esthétique et réalisme.

Tes ventes ont-elles diminué, stagné ou augmenté par rapport à 2013 ?

J’ai des clients fidèles. Je n’ai pas forcément besoin de pub car il y a un effet « boule de neige ». Je construis un nouvel avion et ma clientèle augmente ou en faisant l’update d’un avion plus ancien.

Le fameux Concorde

Le fameux Concorde

Je fais des avions qui se vendent très mal et d’autres qui font un carton sans que je sache vraiment pourquoi.  Il y a plus de concurrence avec l’arrivée des meshes.

J’ai 250 euros de location pour les sims par mois et mes ventes me rapportent en moyenne 150 euros net.

Combien de temps mets-tu pour builder un avion ?

3/4 mois en moyenne à raison de 10 à 14 h par jour. Pendant ces périodes-là, je me connecte peu sauf pour répondre à ma clientèle.

Quand je sors un avion, c’est un peu comme un bébé. Et j’essaie d’être à l’écoute de mes clients.

L'avion de Saint Exupéry, un Lightning P38, retrouvé au large de Marseille

L’avion de Saint Exupéry, un Lightning P38, retrouvé au large de Marseille

Je builde des avions pour lesquels j’ai un coup de coeur ou alors je réponds à des commandes. C’est devenu plus facile avec les meshes, la différence se situe au niveau des scripts. Pour limiter le nombre de prims, certains avions ont des attachements.

Tu as des contacts avec d’autres builders d’avions ?

On a des échanges mais il arrive toujours à un moment ou un autre où ça coince. Je ne sais pas exactement pourquoi.  Il y a de la méfiance. Chacun finalement finit par builder dans son coin.

Un avion pour le fun baptisé "Homer" des Simpsons

Un avion pour le fun baptisé « Homer » des Simpsons

Comment perçois-tu l’évolution et l’avenir de second life ? Que penses-tu de ceux qui affirment que sl est en déclin ?

Sur second life, je ne fais que construire, essayer les avions et communiquer avec mes clients. Au début, j’étais très impliqué. Maintenant, c’est une boutique où j’exerce ma passion.

Dans mon domaine, c’est en pleine progression. Bien sûr, les sims rp d’aviation de la seconde guerre mondiale ont disparu mais je ne trouve pas que le monde de l’aviation sur sl soit en déclin.

Par exemple, ma remise sur les avions pour Noël a très bien fonctionné.

En vous baladant sur la sim, vous croiserez d’autres « trésors » pour les collectionneurs comme le Blériot type XI de Louis Blériot utilisé par l’armée française pendant la Première Guerre Mondiale,  le Vought F4U Corsair de Papy Boyington dans la série « Les Têtes Brûlées » et plus proche dans le temps le Rafale de Dassault.

N’hésitez pas à tester, Erick aime lorsque les personnes installent leur avatar dans le cockpit, ouvrent les portes,  cliquent sur le tableau de bord…suffit juste de respecter le lieu bien sûr.

Une pensée également pour Maryse Bastié, contemporaine de Mermoz, qui traversa l’Atlantique à bord d’un Caudron Simoun.

Le Ciel appartient à tous les rêveurs.

son Marketplace : https://marketplace.secondlife.com/stores/23091

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s