Le Cirque de Seraphim

Le cirque de seraphim est un event qui s’étend sur deux sims et qui regroupe plus de 100 designers de second life.  50 % du prix de certains items créés spécialement à cette occasion sont reversés à l’ASPCA (American Society of Prevention of Cruelty to Animal).

C’est un endroit où vous trouverez peu de freebies mais des animations interactives. Le décor ressemble à une fête foraine et vous pourrez acheter des poses, du maquillage, des éléments qui appartiennent au domaine du cirque.

cirque de seraphim en tete

http://maps.secondlife.com/secondlife/Nova/194/133/35

J’ai enfourché ma plus belle monture pour me rendre au Cirque de seraphim. Prenez votre ticket, c’est jusqu’au 26 novembre !

cirque de seraphim cheval

Lors de ce reportage, j’ai risqué ma vie pour vous…

cirque de seraphim cible

…et je me suis pliée en deux voire en quatre ! ^^

acrobate

Les garçons n’étant pas connectés, je me suis baladée toute seule et j’ai fait tapisserie au stand des bisous. Pourtant, 1 l$ le bisou, spa cher n’est-ce-pas ? ok kiss et hug devraient être gratuits…

Bon, je me suis quand même fait un pote, Monsieur le Poulpe : « take a pic with the freak ! » (Prenez une photo avec le monstre !)

cirque de seraphim le poulpe

Cela me fait penser qu’à une certaine époque, on exhibait les femmes à barbe, les personnes de petite taille et celles atteintes de difformités comme des monstres de foire et cela faisait partie des attractions.

J’ai en tête la scène d’Elephant Man de David Lynch où il est poursuivi et qu’il crie : « I’m not an animal, I’m an human being ! » Enfer de la différence, film inspiré par  l’histoire vraie de Joseph Merrick (1862-1890) qui souffrait d’une maladie génétique appelée le syndrome de Protée. D’abord exploité comme monstre de foire puis comme objet d’étude par des scientifiques.

A propos d’enfer, dans la vraie vie, les cirques avec animaux en sont un exemple criant et bouleversant. Dressés, dégriffés, édentés, muselés, enchaînés, privés de nourriture…Aucun être vivant ne mérite cela. Les animaux ne sont pas des clowns.

animals are not clowns

La mort comme seule échappatoire ou sombrer dans la folie.

CIRCUS

Quelle tristesse de voir ces animaux magnifiques réduits en esclavage pour assurer un spectacle, un show. Rien ne peut justifier cette maltraitance, quel drôle d’héritage à laisser à nos enfants. Quand comprendrons-nous que le temps des montreurs d’ours est révolu ?

les montreurs d'ours

Nul ne peut ignorer de nos jours les souffrances infligées à ces êtres vivants doués de sensibilité et une société mature et responsable ne peut plus les considérer comme des meubles.

https://cirquedeseraphim.wordpress.com/

 

Publicités

Une réflexion sur “Le Cirque de Seraphim

  1. Polémique autour du spectacle « Exhibit B » où l’artiste (blanc) Brett Bailey met en scène des comédiens noirs, immobiles et muets dans des situations d’oppression et de servitude et dans des décors similaires à ceux des zoos humains du début du XXème siècle…
    Pas toujours simple de se positionner. Même si l’artiste est animé par de « bonnes intentions », où commence et où finit la complaisance dans son regard et celui des visiteurs ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s