Twitter et Victor Hugo

Sur Twitter, le chef de file du mouvement romantique français, Victor Hugo, fait l’objet d’une vague d’insultes et de menaces de mort (!)  à la suite de l’épreuve du bac de français pour les premières ES et S.

En effet, l’un des textes proposés, était le poème « Crépuscule » issu du recueil « Les Contemplations ». Les « journalistes » semblent  s’en donner à cœur joie pour relayer l’info.

186745_imagno

Je dois sans doute manquer d’humour ou de recul mais cette vague d’insultes m’attriste.

Déjà, il faut savoir que seulement 1% de la population française lit régulièrement des poèmes.

On essaie encore d’incriminer l’Education Nationale, en disant que l’on impose à des ados des textes hors de leur portée…Je ne pourrais jamais casser du sucre sur le dos de mes professeurs car c’est à bon nombre d’entre eux que je dois mon goût pour la littérature et un accès à la culture. Je me souviens encore de l’émotion ressentie lorsque pour la première fois de ma vie j’ai  pu assister à un Opéra dans l’enceinte d’un Grand Théâtre, grâce à l’initiative de mon prof de français au lycée. Et c’est également prendre les ados, dans leur globalité, pour des imbéciles.

Bien sûr, je ne vais pas nier que d’imposer une liste d’auteurs à lire, n’est pas super attrayant mais au moins cela ouvre un champ de possibilités et que si un écrivain n’est pas accessible à un jour X il le sera peut-être plus tard, on y repensera une fois adulte et  on aura envie de le relire dans le meilleur des cas.

Pour en revenir à Victor Hugo (1802-1885), il  est non seulement considéré comme le chef de file du mouvement romantique français mais c’était également un écrivain engagé.

Victor Hugo ce n’est pas que Notre Dame de Paris (1831) ou Les Misérables (1862), immortalisés au cinéma ou dans des comédies musicales, c’est aussi un homme qui a lutté contre la peine de mort, un poète, un dramaturge, un romancier et un homme politique.

Je pourrais retranscrire le poème incriminé mais je choisis plutôt « Demain, dès l’aube… » qui m’a tellement marquée que je le connais par coeur et issu également des Contemplations. Il s’agit de l’hommage d’un père à sa fille, Léopoldine, morte noyée à 19 ans avec son mari lors du chavirage de leur canot. L’écrivain n’apprendra le décès de sa fille aînée que quatre jours plus tard dans la presse.

Demain, dès l’aube, à l’heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m’attends.
J’irai par la forêt, j’irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l’or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j’arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

800px-Maison_de_Victor_Hugo_Leopoldine_Chatillon_27122012

Publicités

2 réflexions sur “Twitter et Victor Hugo

  1. Bravo ! On peut aussi ajouter qu’il était contre le travail des enfants, que son roman Notre-Dame de Paris a suscité un regain d’intérêt pour la cathédrale et entraîné les restaurations de Viollet-le-Duc, et que c’est encore à lui qu’on doit d’avoir conservé les Arènes de Lutèce qui devaient être démolies pour construire un parking. Si la France d’aujourd’hui ne devait pas tant à Hugo, elle ne l’aurait pas fait enterrer au Panthéon. Ce que je viens d’apprendre ici est proprement honteux. Mais ça me rassure de voir qu’on s’insurge quand même…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s